Saburo WAKUTA "TENRYU"

(1903 - 1989)

Sumo Sekiwake

 

Ecrit par Nicolas DE ARAUJO

 

 

Saburo WAKUTA dit "TENRYU" est né le 1er novembre 1903 à Hamamatsu dans la préfecture de Shiozuka.

Saburo est le troisième fils d'une famille de fermiers. Bien que bon élève, il subit le poids des traditions locales et arrête ses études après l'école primaire. Il est ensuite engagé sur un dock comme assistant auprès d’un ingénieur.

Déjà connu pour sa grande taille (1m76 à cette époque), il est repéré par l'Oyakata de l’écurie Dewanoumi, l’ancien lutteur Yokozuna HITACHIYAMA. Ce dernier se déplace en personne pour le voir et l’invite à rejoindre son écurie. Dans un premier temps Saburo décline l'offre, car il a encore l’espoir de poursuivre ses études. Mais quand l’Oyakata revient lui rendre visite un an plus tard il se laisse convaincre et rejoint l’écurie de Sumo Dewanoumi en 1920.

Dès ses débuts dans le milieu du Sumo TENRYU est reconnu comme un intellectuel et un expert en calligraphie. Il étudie très précisément les combats de ses adversaires, tout en s’entraînant avec une grande ardeur. Son Sumo tenace devient rapidement légendaire, il enchaîne les victoires dans tous les tournois du Japon à Tokyo, Osaka, Kyoto ou encore Nagoya. En 1930, après dix ans de compétition, il est promu au rang de Sekiwake, le troisième plus haut rang. Durant sa carrière, longue de onze années, il totalise 98 victoires pour 44 défaites ! 

En 1932, TENRYU prend la tête d’un groupe "rebelle" de rikishi (lutteurs sumos). Il souhaite une reforme du système qu’il juge "féodal" et milite pour que les lutteurs soit mieux rémunérés. Les instances de la Fédération Japonaise de Sumo répondent rapidement aux exigences du groupe, mais leurs réponses sont considérées comme des demi-mesures manquant de consistance et finalement les négociations échouent. Afin de démontrer le sérieux de leurs intentions, trente rikishi organisent une cérémonie rituelle de coupe du Mage (le chignon porté par la caste des samouraïs) et proclament officiellement leur retrait de la Kyokai.

Après avoir annoncé leur retrait, TENRYU et d'autres lutteurs de son écurie fondent le "groupe des rikishi d'avenir du Grand Japon". Les lutteurs non-dewanoumi forment alors le "groupe des rikishi progressistes". Les deux groupes organisent des tournois et une tournée à travers le pays. Un an plus tard, les deux groupes fusionnent pour fonder la Kansai Sumo Association et TENRYU établit son quartier général à Osaka.

Malheureusement, les associations naissantes sont contraintes de fermer leurs portes en raison de difficultés financières et les lutteurs rebelles finissent par revenir dans le giron de la Kyokai. TENRYU dissout son organisation en décembre 1937 et abandonne le mouvement.

Ne souhaitant pas revenir au sein de la fédération, il part en Mandchourie en 1938. Il y travaille comme assistant et secrétaire d'un ministre. TENRYU montre une fois de plus ses qualités de chef et d'organisateur en créant la Fédération du Sumo de Mandchourie. Soutenu par l’association Japonaise du Sumo, qui le nomme conseiller technique en 1941, il assure la promotion de son art en organisant des tournois et en entraînant de jeunes talents.

Au printemps 1939, TENRYU, qui étudie avec ardeur le Sumodo et le Budo, invite des professeurs japonais dans le but de promouvoir les arts martiaux de son pays. Les disciplines représentées sont le Judo, le Kendo, le Kyudo et l’Aïki-Budo de Maître UESHIBA. Il assiste à la démonstration du fondateur, qui après avoir démontré quelques mouvements avec son neveu Noriaki INOUE, prend la parole et dit : "Vous pensez probablement qu’il est impossible de réaliser ces techniques sans qu’il y ait une entente entre nous. Et bien si quelqu’un veut essayer d’attaquer ce vieil homme, qu’il vienne." TENRYU, soupçonnant une supercherie se lève pour relever le défi. O Sensei lui dit alors : "Vous êtes Tenryu n’est-ce-pas ? Vous pensez probablement qu’un vieil homme comme moi ne pourrait pas facilement vous projeter. Toutefois le Budo est bien autre chose que ce que vous imaginez." L'immense sumotori d’1,87m pour 116 kg, saisit alors le fondateur et essaye de lui tordre le bras et de le soulever avec toute sa force, mais il est projeté sans peine par un Kokyu nage !

Le soir même, TENRYU demande la permission à Maître UESHIBA de devenir son élève. O Sensei accepte et l’invite à venir dans son dojo de Tokyo, en lui précisant, que dans son cas trois mois de pratique lui suffiront. C’est ainsi que TENRYU se rend au Kobukan Dojo en 1939 et s’y entraîne intensivement pendant soixante dix jours.

Après son entraînement il retourne en Mandchourie jusqu'à la fin de la guerre. Il continue la pratique de l’Aïkido et invite chaque année des instructeurs, Kenji TOMIKI et Hideo OHBA notamment, dans le dojo de l’université de Kenkoku.

Peu après la fin de la Deuxième Guerre Mondiale, la Kyokai lui demande de venir travailler pour elle en tant que conseiller spécial. Il se voit décerner un diplôme particulier, pour son travail effectué en Mandchourie, par la fameuse Maison de Yoshida TSUKASA, qui attribue traditionnellement les diplômes de Yokozuna (rang de sumo le plus élevé).

Après son retour au Japon, Saburo dirige un magasin de sports et ouvre un restaurant chinois à Tokyo en 1950. Puis il travail comme commentateur spécialiste du Sumo sur la chaîne Japonaise TBS TV et rédige en parallèle des articles au profit de journaux sportifs.

A cette époque tous les arts martiaux sont interdits par les américains, et TENRYU est inquiet pour l’avenir de l’Aïkido. Il décide d’aider son ami Gozo SHIODA à reprendre le flambeau et participe notamment à la fondation du Yoshinkan Aïkido en 1955.

En 1957, une commission parlementaire japonaise organise une série de sessions pour réformer le monde du Sumo (Ozumo), ses modes de fonctionnement et les conditions de vie des lutteurs. Ces sessions représentent un bouleversement majeur et marque un pas décisif vers la modernisation de l'Ozumo. Vingt-cinq ans après avoir organisé une rébellion au restaurant Shunjuen dans l'espoir de réformer les structures antiques du Sumo, TENRYU voit ses efforts reconnus par des parlementaires de premier plan, et il est même invité à venir s'exprimer en tant que témoin expert au cours des débats.

Commentateur très populaire à la radio comme à la télévision, TENRYU s’éteint le 20 août 1989 à l’âge de 85 ans.

Saburo WAKUTA dit "TENRYU", intellectuel et expert en calligraphie fut une légende du Sumo, compétiteurs de haut niveau, il réussi par ses combats politiques à améliorer les conditions de vie des lutteurs. Elève de Maître UESHIBA, il conserva un contact étroit avec le fondateur qu’il invita à plusieurs reprises dans son restaurant. TENRYU participa au renouveau de l’Aïkido d’après guerre et fut un fervent partisan de son ami Gozo SHIODA et du Yoshinkan Aïkido.

 

LIENS

Biographies : Lien 1 (Ang) - Lien 2 (Fra) - Lien 3 (Fra) - Lien 4 (Ang)

Interview : Lien 1 (Ang)

Articles : Lien 1 (Ang) - Lien 2 (Ang) - Lien 3 (Ang) - Lien 4 (Ang) - Lien 5 (Fra) - Lien 6 (Fra)

 

 

joomla template gratuitjoomla free templates
2018  Aikido Club de Montarnaud  globbers joomla template