Noriaki INOUE

(1902 - 1994)

Fondateur du Shin'ei Taïdo

Ecrit par Nicolas DE ARAUJO

 

 

 

Noriaki INOUE est né le 3 Décembre 1902. Originaire d’une riche famille de Tanabe, il est le quatrième enfant de Zenso INOUE et de Tame UESHIBA, la sœur aîné du Fondateur. Neveu de Morihei UESHIBA il fut élevé pendant plusieurs années au sein de sa famille, tout d'abord à Tanabe puis à Shirataki. En effet étant un enfant indiscipliné, son père l’envoya rejoindre son oncle dans l’Hokkaido dès 1914. 

Il y débuta la pratique des arts martiaux, et bien qu’il refusa toujours être l’élève de Sokaku TAKEDA, il étudie le Daito-Ryu Aikijujutsu auprès de son oncle Morihei et devient son élève pour plusieurs années.

En 1920, il part à Kameoka pour étudier, avec le révérend Onisaburo DEGUCHI, l’Omoto Kyo. Converti à cette religion, il s’implique profondément dans son étude et se consacre totalement à Onisaburo. C’est ensuite que le Fondateur et sa famille rejoignent la secte à Ayabe un an plus tard. La présence de Noriaki fut vraisemblablement un facteur déterminant dans le déménagement de Morihei.

Après trois années passées au sein de la secte, il retourne dans sa ville natale de Tanabe ou il enseigne les arts martiaux, avant d’entamer un entraînement itinérant (mushashugyo).

Après le retour de Morihei de Mongolie, Noriaki collabore activement avec lui dans la propagation de l’Aikibudo, l'art dérivé du Daito-ryu que ce dernier à perfectionné. Sur l’invitation de l’Amiral TAKESHITA, ils se rendent tous les deux à Tokyo pour donner des cours. Au milieu des années 20, Noriaki devint instructeur assistant sous la direction de Maître UESHIBA.

De 1927 jusqu'à 1931, les deux hommes enseignent à Tokyo dans divers entreprises et institutions militaires jusqu'à la construction du premier dojo permanent d’O' Sensei, le Kobukan. 

Après avoir participé à la mise en route du Kobukan Dojo, Inoue retourne à Kameoka en 1932 ou il est instructeur en chef du Budo Senyokai jusqu’en 1935. En parallèle, il enseigne l'Aikibudo dans plusieurs quartiers d’Osaka, contribuant grandement au développement du nouveau Budo de son oncle.

Malgré toutes ses occupations, Noriaki voyage en Mandchourie, en 1933, pour enseigner au Daido Gakuin, une école d'élite Japonaise. Il profite de ce voyage pour visiter brièvement la Corée.

A la suite des évènements qui marquèrent le second incident de la secte Omoto en 1935, Noriaki prit ses distances avec Morihei. Il l’accuse de trahir la cause de la secte en ne partageant pas le destin funeste de ses dirigeants. Noriaki n'est pas arrêté, car pour lui, « il n’est pas un grand ponte de la secte ! ». Il se séparent avec un ressentiment mutuel et par la suite les rencontres entre les deux hommes se raréfient.

Ils se retrouvent à l’occasion d’une démonstration majeure d'arts martiaux en Manchourie en 1940. Morihei y effectue une démonstration de son art avec pour partenaire Shigemi YONEKAWA et …Noriaki INOUE !

Après la guerre, INOUE Senseï continue à enseigner dans Tokyo, indépendamment de Maître Ueshiba. Il enseigne aux officiers US de l’armée de l'air, et nomme son art Aïkibudo. Entre le milieu des années 50 et au début des années 60, il effectue deux voyages à Hawai, Los Angeles et au Mexique.

En 1956, il donne une démonstration publique à la salle Yomiuri et nomme pour la 1ère fois son art Shinwa Taïdo (voie de l’affinité physique) ; puis l’appela finalement Shin'ei Taïdo quelques années plus tard.

Profondément croyant et attaché à l’enseignement Omoto, il s'occupe d'un petit groupe d'adeptes à Kunitachi (Tokyo) et cela jusqu'à sa mort le 13 avril 1994, à l’age de 92 ans. 

Il utilisa plusieurs noms tout au long de sa vie : Kitamatsumaru (1902), Yoichiro (1909), Yoshiharu (1920), Seisho (1940), Hoken (1948), Teruyoshi (1971), et Noriaki (1973).

 

Noriaki INOUE fut évincé de l’histoire « orthodoxe » de l’Aïkido, et de ce fait, est quasiment inconnu des pratiquants actuels…Les familles INOUE et UESHIBA étaient très liées, partageaient le lien du sang et des buts communs. Il est impensable d’imaginer que Morihei à crée l’Aikido sans l’aide de Noriaki. Ce dernier se considérant d’ailleurs comme « le co-fondateur » de l’Aïkido, version contestée par la famille UESHIBA…

Il joua un rôle primordial dans la rencontre entre Morihei et Onisaburo DEGUCHI et fut un pionnier de l’aïkido oublié. Il fut l’un des premiers étudiants d'O Senseï ; instructeur assistant, il contribua grandement au développement de l’Aïkibudo.

 

LIENS

Biographies : Lien 1 (Ang)Lien 2 (Fra)

Article : Lien 1 (Ang) - Lien 2 (Fra) - Lien 3 (Fra)

Galerie vidéos

 

 

 

joomla template gratuitjoomla free templates
2018  Aikido Club de Montarnaud  globbers joomla template