image1 image2 image3

Katsuaki ASAI

(Né en 1942)

8ème Dan d'Aïkido 

 

Ecrit par Nicolas DE ARAUJO

 

 

 

Katsuaki ASAI est né à Tokyo le 18 février 1942.

De petite taille, il est souvent malmené par les autres durant sa jeunesse. C’est en cherchant un moyen de se défendre contre plus grands que lui qu’il découvre l’aïkido. Il s’inscrit à l’Aikikai Hombu Dojo le 31 mars 1955, à l'âge de 13 ans. Son numéro d'inscription est le 402.

Motivé par la pratique, Katsuaki s'entraîne quotidiennement au Hombu. Il effectue chaque matin le trajet jusqu'au dojo pour participer au cours de 6h30 puis rentre chez lui pour se changer avant d'aller à l'école.

Encore adolescent lorsqu’il rencontre Morihei UESHIBA, Katsuaki pratique sans réellement comprendre les enseignements du fondateur.

Au bout d’un an et demi de pratique, il participe également au cours du soir dirigé par le Doshu Kisshomaru UESHIBA. Le jeune ASAI suit également d'autres instructeurs de l’époque, notamment Koichi TOHEI et Hiroshi TADA

Durant ses premières années de pratique, il y a peu d'élèves a l'Aïkikaï et Katsuaki s'entraîne principalement avec les élèves internes (uchi deshis) du dojo tels que Nobuyoshi TAMURA, NISHIUCHI, Masamichi NORO, Yazuo KOBAYASHI, puis plus tard Yoshimitsu YAMADA, Seichi SUGANO, Kazuo CHIBA et Mitsunari KANAI.  

En parallèle de sa pratique martiale, ASAI continue ses études à l’université MEIJI jusqu'à l’obtention d’un diplôme en sciences économiques relatives à la gestion des entreprises. Après la remise de son diplôme, il décroche un emploi de bureau.

Pratiquant assidu, Katsuaki est promu au grade de 3ème dan à l'occasion du nouvel an 1962 (kagami biraki) après sept années de pratique.

En septembre 1965, le Doshu Kisshomaru UESHIBA, lui demande de remplacer, au pied levé, un enseignant devant partir pour l’Allemagne de l’ouest et ayant annulé son séjour au dernier moment.

4ème dan et seulement âgé de 23 ans, Katsuaki hésite beaucoup. Après un mois de réflexion, il prend la décision d’abandonner son emploi et part pour un séjour de trois ans en Allemagne de l'ouest (RFA) avec le titre de représentant officiel de l’Aïkikaï de Tokyo. 

Après un voyage d'une semaine, ASAI Senseï arrive dans la ville de Münster, le 21 octobre 1965. Dès le lendemain, il dirige son premier entrainement dans le dojo de l'école de Police de la ville.

A l'instar de son ami Masamicho NORO, enseignant en France, ses débuts en Europe sont très difficiles. Surmontant des conditions de vie spartiates, Maître ASAI doit également s’accommoder des dirigeants de la Fédération Nationale de Judo, la Deutscher Judo Bund (DJB).

Il dirige la section Aïkido de la DJB pendant un an. Profondément déçu par le rôle "d'assistant" que les dirigeants lui propose, il fonde, avec le Dr. Karl-Friedrich LEISINGER, une structure indépendante. Cette organisation est enregistrée au tribunal de district de Munster le 7 novembre 1967 sous le terme Aïkikaï Deutschland. Malgré le mécontentement des dirigeants du judo et leurs menaces d’exclusion totale de leurs dojos, Maître ASAI  défend son indépendance et refuse tout compromis.

Cette situation conflictuelle conduit à l'existence de deux organisations d'Aïkido dans le pays. D'une part la section Aïkido de la Deutscher Judo Bund (DJB) sous la direction de Gerd WISCHNEWSKI (élève allemand promu 2ème dan par Morihei UESHIBA en 1966) et l'Aïkikaï d'Allemagne dirigé par Katsuaki ASAI.   

En parallèle de cette bataille juridique, Maître ASAI enseigne l'Aïkido à l’école de Police ainsi qu’à l'université de Münster ou il étudie la langue de Goethe dans le cours pour les étrangers. Chaque week-end, il dirige des stages dans le pays et invite à plusieurs reprises les maîtres japonais vivant en Europe à enseigner aux débutants allemands. Ainsi Hiroshi TADA (Italie) effectue ses premiers stages à Munster en 1966 puis en 1969 et Masamichi NORO (France) en 1970.

Maître ASAI, quand à lui, suit ses deux amis de l'Aïkikaï à travers l'Europe (France, Italie, Belgique, Pays-Bas...) et participe activement au développement de l'art fondé par Maître UESHIBA.

L'année 1968 marque la fin des trois années initialement prévues. ASAI Senseï rentre au Japon avec des résultats encourageants et un groupe de pratiquants assidus. Il reste six semaines dans son pays natal et demande l'autorisation à Maître UESHIBA de repartir en Allemagne afin d'y poursuivre le développement de l’Aïkido.

Son travail de fond portent ses fruits et les premières ceintures noires d'Aïkido sont promues en 1969.

Dans une volonté d'autonomie, ASAI Sensei quitte le dojo de la police en juin 1970 pour rénover avec l'aide de ses élèves un ancien atelier de menuiserie en dojo privatif.

Il déménage ensuite son dojo central, à Düsseldorf, le 3 janvier 1972. Katsuaki débute avec un tatami de 100 m2 et six élèves ! Multipliant les efforts avec sa femme (qu'il vient d'épouser), ils distribuent à eux deux 70 000 prospectus à travers la ville. Grâce à leur action, le nombre de pratiquants augmente rapidement pour atteindre la centaine de licenciés après deux années d'ouverture.

En 1975, on célèbre le 10ème anniversaire de l’Aïkido en Allemagne. A cette occasion, de nombreux Shihans japonais sont invités, ainsi que le Doshu Kisshomaru UESHIBA.

En 1976, ASAI Sensei revient au Japon, après huit années d'absences, pour participer au premier congrès officiel de la Fédération Internationale d'Aïkido à Tokyo.

Le 12 aout 1985, le dojo de Düsseldorf est transféré rue Augusta. L'Aïkikaï d'Allemagne de Maître ASAI fédère de plus en plus de pratiquants et compte désormais 6000 membres.

En 1985, c’est le 20ème anniversaire du groupe allemand qui est célébré à Düsseldorf. ASAI Senseï invite pour cet événement une assemblée des plus grands maîtres d’Aïkido dont le Doshu. Son ami, Masamichi NORO y présente pour la première fois sa création personnelle : le Kinomichi.

Suite à des divergences avec Maître ASAI et l'Aïkikaï Hombu Dojo, plusieurs élèves enseignants proches, dont Gerhard WALTER, le quitte en 1987 pour fonder l'association fédérale des professeurs d'aïkido (BDAL).

ASAI Shihan effectue une démonstration d'Aïkido aux 3ème Jeux Mondiaux organisés à Karksruhe en juillet 1989.

En mai 1992, Katsuaki ASAI participe à la 1ère rencontre organisée par la Fédération Européenne d'Aïkido à Bruxelles. Pour ce séminaire international historique, les maîtres N. TAMURA, S. SUGANO, M. FUJITA, Y. FUJIMOTO, H. HOSAKAWA, H. IKEDA, M. KANETSUKA, C. TISSIER et le Doshu Moriteru UESHIBA dirigent la pratique pendant plusieurs jours.  

On commémore le 30ème anniversaire de l’aïkido en Allemagne en 1995. En parallèle des nombreuses démonstrations de shihans japonais, parmi lesquels H. TADA, M. NORO, Y. KOBAYASHI, M. KANETSUKA , H. HOSOKAWA… C’est également l’une des dernières représentations publiques du Doshu déjà fortement affaibli par la maladie.

En 1997, ce dernier lui attribue le grade de 8ème dan. Âgé de 55 ans, ASAI Shihan devient alors le plus jeune 8ème dan d'aïkido au monde !

Maître ASAI retourne au Japon avec un groupe d'élèves allemands en 1999. Il pratique au Hombu Dojo de Tokyo au cours d'entrainements intensifs et participe au 30ème anniversaire de l'organisation internationale de son ami Yazuo KOBAYASHI.

Deux anniversaires sont célébrés en 2005. Maître ASAI fête ses 50 ans de pratique et les débuts de l'Aïkido en Allemagne son 40ème anniversaire. Le second Doshu Moriteru UESHIBA est présent pour cette grande manifestation.

Du 3 au 6 avril 2015, ASAI Shihan et ses élèves célèbrent le 50ème anniversaire de son arrivée à Münster. Plus de 700 pratiquants sont rassemblés le temps d'un week-end, dans le grand dojo de Münster, pour honorer Katsuaki ASAI et ses invités. Les maîtres H. TADA, Y. KOBAYASHI, M. MIYAMOTO, M. NISHIDA (Brésil) et K. HATAYAMA sont présents pour ce séminaire historique. Takeharu et Odile NORO (le fils et l'épouse de son ami Masamichi) sont également présents pour l'occasion.

 

Maître ASAI, Shihan 8ème dan, siège actuellement au Conseil supérieur de la Fédération Internationale d’Aïkido (FIA) ainsi qu’a la Fédération Européenne d’Aikido (EAF). Élève au Hombu Dojo pendant dix ans, proche des maîtres Masamichi NORO, Hiroshi TADA, Nobuyoshi TAMURA et Yazuo KOBAYASHI, pionnier de l'Aïkido en Europe de l’Ouest, ASAI Sensei est une figure majeure du développement de l’aïkido d'après guerre. Sous sa direction le nombre de pratiquants au sein de l'Aikikai d’Allemagne dépasse aujourd’hui les 7500 licenciés répartis dans 180 dojos. Il est ou à été le professeur de nombreux hauts gradés japonais et européens dont Gerhard WALTER (shihan 8ème dan), Kengo HATAYAMA (shihan 7ème dan), Philippe GOUTTARD (shihan 7ème dan), Ryuji SHIRAKAWA (shihan 6ème dan), Rüdiger KELLER (8ème dan), Winfried WAGNER (8ème dan), Heinz PATT (8ème dan), Adriano TREVISAN (8ème dan), Günter RIEWE (7ème dan), Willy HATT, Ingo BEARDI (7ème dan), Dirk KROPP (7ème dan), Horst SPÄTHLING (7ème dan), Dieter LÖPKE (6ème Dan), Roland HOFMANN (6ème dan), Hans KRETSCHMER (6ème dan), Martin PLEIZIER (6ème dan), Helmut WEISS (6ème dan), Werner WILD (6ème dan), Klaus Dieter PETERMANN (6ème dan), Herbert WAGNER (6ème dan) ou encore Klaus MEYER (6ème dan)...     

 

LIENS : 

Biographies : Lien 1 (Fra) - Lien 2 (Fra) - Lien 3 (Ang) - Lien 4 (Ang) - Lien 5 (All) - Lien 6 (All)Lien 7 (Ita)  

Interviews : Lien 1 (Fra) - Lien 2 (All) - Lien 3 (All) - Lien 4 (All) - Lien 5 (Por)

Articles : Lien 1 (Fra) - Lien 2 (Fra) - Lien 3 (All) - Lien 4 (All) - Lien 5 (All) - Lien 6 (All) - Lien 7 (Pol) - Lien 8 (All)Lien 9 (Ang)

Galerie vidéos

 

 

joomla template gratuitjoomla free templates
2018  Aikido Club de Montarnaud  globbers joomla template