Bansen TANAKA

(1912 - 1988)

9ème Dan d’Aïkido

 

Ecrit par Nicolas DE ARAUJO

 

 

 

Bansen TANAKA est né le 21 Mars 1912 à Osaka.

Pratiquant de Judo, c’est par l’intermédiaire d’un ami Judoka que le jeune Bansen rencontre Maître UESHIBA et son neveu Noriaki INOUE, alors en visite à Osaka, en octobre 1936.

Bansen se rend à l’hôtel ou résident les deux hommes afin de les rencontrer, et après une brève discussion, Maître UESHIBA accepte de lui enseigner son art à condition qu’il aide Noriaki INOUE à trouver un dojo pour enseigner à Osaka. TANAKA se met aussitôt à chercher un dojo et par chance trouve une maison disposant de 60 tatamis. Un mois plus tard, le dojo pour INOUE Senseï ouvre ses portes ! 

Désireux d’apprendre, Bansen suit tous les cours de Noriaki INOUE ainsi que les deux cours mensuels donnés par Maître UESHIBA, jusqu’à son incorporation dans l’armée Impériale Japonaise en avril 1939.

Durant le conflit, il sert comme garde du corps dans l’armée grâce à ses compétences en Aïki Budo. A la fin du conflit, Bansen retourne vivre dans sa ville natale. 

En octobre 1951, Maître UESHIBA le contacte dans le but de développer l’Aïkido à Osaka. Il lui demande de rassembler les anciens pratiquants et lui suggère de faire bâtir un nouveau dojo. Bansen s’exécute et pendant sa construction, il accompagne UESHIBA Sensei à Iwama. Il s’y entraîne quatre fois par jour, avant de retourner à Osaka un mois plus tard pour l’inauguration du nouveau dojo.

En hommage au fondateur, Bansen y fait arborer à l’entrée une plaque "Ueshiba Morihei". O Sensei est très touché par cette attention. Il effectue la démonstration inaugurale le 10 Janvier 1952 et décide de rester auprès de son élève. O Sensei restera au final dix huit mois à Osaka, entrecoupés de plusieurs retours à Iwama et Tokyo ! Au cours de cette période, il participe à l’activité du dojo en dirigeant la pratique des élèves à plusieurs reprises.

Après le départ d’O Sensei, les premières années sont difficiles, puis, au début des années 60 le "Osaka Aïkikaï Dojo" prend son essor et le nombre de pratiquants augmente rapidement. Cette organisation, estampillée Aïkikaï, se développe dans toute la région du Kansai et compte jusqu’à 48 dojos, situés pour la plupart à Osaka et Kyoto.

Bansen TANAKA se consacre à la diffusion de l'aïkido dans cette région. Shihan 9ème dan, il forme de nombreux élèves et instructeurs qualifiés dont Kazuo NOMURA (7ème dan, successeur chef instructeur Osaka Aïkikaï), Yukio KAWAHARA (8ème Dan Aïkikai, directeur technique de la Fédération Canadienne d’Aïkido), Seiji TOMITA (8ème Dan, fondateur de l’école Ban Sen Juku en Belgique), Higuchi TAKANARI, (7ème Dan, chef instructeur du Kyoto Aikikai Dojo), Teruo KOYAMA (7ème Dan, chef instructeur du Kyoto Aikikai Dojo), Ishu ISHIYAMA (7ème Dan Shihan chef instructeur Vancouver West Aikikai) ou encore Masashi NUMATA (6ème dan, Princeton Aïkikaï).

Auteur d’un livre nommé Aikido Shinzui (Essence de l’Aïkido), TANAKA Shihan restera instructeur en chef du Osaka Aïkikaï Dojo jusqu'à sa mort, en décembre 1988, à l’âge de 76 ans.

 

LIENS

Biographies : Lien 1 (Ang) - Lien 2 (Ang) - Lien 3 (Ang)

Articles : Lien 1 (Fra) - Lien 2 (Ang) - Lien 3 (Fra)

Galerie vidéos

 

 

 

joomla template gratuitjoomla free templates
2018  Aikido Club de Montarnaud  globbers joomla template