L'histoire des pionniers Japonais en France - 2ème partie : les Années 60

 
 
 
Après les premiers pionniers japonais qui arrivèrent en France dans les années 50, une seconde vague est venue à son tour tenter sa chance dans l’hexagone. Leurs profils sont variés : maîtres d’arts martiaux, moine Zen, artistes, couturier, poète et tout premier médecin Kanpo, ils vont tous marquer durablement le paysage français. Pensez par exemple à Nobuyoshi TAMURA qui deviendra l’un des plus grands maîtres d’Aïkido en occident ou encore Taisen DESHIMARU qui aura une influence immense en développant le Zen dans de très nombreux centres de méditation. Dans une Europe en paix depuis maintenant une quinzaine d’années, les jeunes nippons sont plus nombreux à tenter l’aventure sur le vieux continent. Car ne l’oublions pas, il s’agit bien pour eux d’une réelle aventure. Il leur faut quitter leur famille et leurs proches, affronter une longue traversée de plusieurs semaines avant de débarquer à Marseille. Le plus souvent, sans parler un mot de français, ils doivent s’adapter à la civilisation occidentale, ses mœurs et ses codes différents de leur pays natal. Ils doivent trouver les bons contacts, se faire connaître dans leurs milieux respectifs et prouver leurs compétences afin de se faire une place durable dans notre pays. Tous vont réussir ce pari à force de travail, de talent, d’endurance, de courage et souvent d’entraide. Enfin, pour les premiers disciples français qui les rencontreront puis les suivront tout au long des années 60, cette décennie restera pour toujours “l’ère des grands maîtres”.
 
 
 
 
 
Bonne lecture à tous...
 
Ivan et Nicolas
 
joomla template gratuitjoomla free templates
2022  Aikido Club de Montarnaud  globbers joomla template