Les paroles du Fondateur

 

L’Aïkido est un art de transmission spirituelle. O Sensei s’attachait à aider les autres à développer un profond respect de la vie. Il ne faisait pas de séparation entre l’entraînement physique et spirituel. Nous livrons a votre réflexion quelques paroles ou leçons reçues par ses élèves lorsqu’ils étaient sur le tapis avec lui.

 

« L'Aïkido est pour moi, la base de tous mes actes, plus qu'un art martial, une philosophie de vie... 

 

« Aiki n'est pas l'art de la bataille avec l'ennemi ; ce n'est pas une technique de destruction de l'adversaire, c'est la voie de l'Harmonisation du monde qui fait de l'Humanité une seule maison. »

 

« Dans le vrai budo il n'y a pas d'adversaires, pas d'ennemis. Dans le vrai budo nous cherchons à ne faire qu'un avec toutes les choses. La Voie du Guerrier n'est pas de détruire et de tuer mais d'entretenir la vie, de créer continuellement. »

 

« En Aïkido nous n'attaquons jamais. Si vous voulez frapper le premier, pour obtenir l'avantage sur quelqu'un, c'est la preuve que votre apprentissage est insuffisant, et c'est vraiment vous-même qui a été vaincu. Laissez votre partenaire attaquer, et utilisez son agression contre lui. Ne reculez pas devant une attaque; contrôlez-la avant qu'elle ne débute. La non-violence est la vraie expression de l'Aïkido. »

 

« Combattre ! Vaincre ! Dominer ! A quoi cela sert-il ? Gagner aujourd'hui signifie perdre demain ! Quelles valeurs peuvent donc avoir les Arts Martiaux ? La puissance physique qui fait de vous un champion du moment n'est qu'éphémère et bientôt un autre vous surpassera ! Toutes les victoires sont relatives ! Aux yeux de la Nature, être victorieux ou vaincu dans le monde des humains demeure sans valeur, à l'image du flux et de reflux de l'océan. Quelle signification peut avoir la domination des autres si nous ne sommes pas capables de nous dominer nous-mêmes ?  Mais qu'y a-t-il au-delà ? »

 

« Blesser un adversaire, c'est se blesser soi-même. Contrôler une agression sans infliger de blessure, c'est l'Aïkido. »

 

« Au milieu d'une forêt de lances, sachez que votre cœur est votre bouclier »

 

« Je suis un avec l'univers, et je ne suis rien d'autre. Si quelqu'un s'oppose à moi, il s'oppose à l'univers lui-même »

 

« La pratique de l’Aikido est un acte de foi, une croyance dans le pouvoir de la non-violence. Ce n’est pas un type de discipline rigide ou d’ascétisme vide. C’est une voie qui suit les principes de la nature, des principes qui doivent être appliqués à la vie quotidienne. L’Aikido doit être pratiqué du moment ou vous vous levez pour accueillir le jour jusqu’au moment ou vous vous retirez pour la nuit. »

 

« Etudiez et pratiquez, et ensuite réfléchissez sur votre progrès. L'Aïkido est l'art d'apprendre profondément, l'art de se connaître soi-même. »

 

« L'échec est la clef du succès ; chaque erreur nous apprend quelque chose. »

 

« Une technique qui est basée seulement sur la force physique est faible; une technique basée sur la force spirituelle est forte. »

 

« Le secret de l’Aikido ne réside pas dans la manière dont vous déplacez les pieds, il est dans votre capacité à faire bouger votre esprit. Je ne vous enseigne pas des techniques martiales, je vous enseigne la non-violence. »

 

 

 

« Gardez vos mains, vos hanches et vos pieds sur une ligne droite et votre corps et votre esprit centrés. Vos mains sont la clé de l’orientation systématique et du contrôle de votre partenaire. Si votre partenaire tire, laissez le tirer, mais ne faites qu’un avec cette traction. Dans votre entraînement, discernez ce qui manque à votre adversaire et subvenez-y. »

 

« Votre main droite se fait l'expression du Yang, tandis que la main gauche retourne au Yin. Guidez votre adversaire. »

 

« Ne regarder pas les yeux de Aïte, le cœur se fait aspirer par les yeux de Aïte ; ne regardez pas le sabre de Aïte, l’esprit se fait aspirer pas le sabre de Aïte, ne regardez pas Aïte, vous laisseriez pénétrer en vous le Ki de Aïte. Le Bu de vérité est un exercice d’attraction de l’adversaire dans sa totalité. »

  

« Entraînez-vous rigoureusement, découvrez la lumière et la chaleur de l'Aikido, et soyez une personne authentique. Entraînez-vous encore plus, et apprenez les principes de la nature. L'Aikido est en train de s'établir partout, mais il aura une expression différente en chaque endroit ou il prend racine. Adaptez continuellement ses enseignements et créez une contrée belle et pure. »

  

« La voie de l'Aiki est sans limite. Je ne suis moi même, et toujours, qu'un pratiquant (le fondateur de l'AIKIDO avait à cette époque 80 ans). »

 

« Une bonne attitude, une bonne posture, reflètent un bon état d'esprit. »

 

« Toujours pratiquer l'Aïkido d'une manière vibrante et joyeuse. »

 

« Nul ne peut m'enlever ma force puisque je ne m'en sers pas. »

 

« Il n'y a ni temps ni espace en Aïkido, les techniques doivent exister içi et maintenant. »

 

« Le but de l'Aïkido n'est pas de corriger les autres, mais de vous corriger vous même. »

 

« Ne vous considérez jamais comme un maître omniscient. Vous devez toujours vous entraîner et étudier avec vos partenaires. »

 

« Pour une pratique adéquate de l'Art de la Paix, vous devez calmer l'esprit et retourner à la source. Nettoyer le corps et l'esprit en enlevant l'égoïsme, la malice et le désir. Restez toujours reconnaissant pour les bienfaits reçus de l'univers, de votre famille, de Mère Nature, et des êtres qui vous entourent. »

joomla template gratuitjoomla free templates
2018  Aikido Club de Montarnaud  globbers joomla template