Kenshiro ABBE

(1915-1985)

8ème Dan de Judo

6ème Dan d'Aïkido

6ème Dan de Kendo

6ème Dan de Karaté

6ème Dan de Kyudo

6ème Dan de JuKendo

 

Ecrit par Nicolas DE ARAUJO

 

 

 

Kenshiro ABBE est né le 15 décembre 1915 dans un village de la préfecture de Tokushima.

Dernier né d'une fratrie de 9 enfants, son père Toshizo ABBE, directeur de l'école locale et professeur de Kendo l’initie aux arts martiaux dès son plus jeune. Malheureusement ce dernier perd la vie, en septembre 1918, lors d'une crue éclair en montagne.

Très attiré par les arts martiaux, Kenshiro développe un intérêt pour le Sumo durant ses premières années d’école en participant à de nombreux tournois scolaires. En 1929, il découvre le Judo au cours de sa seconde année à l’école de Kawashima. Âgé de 14 ans, il débute la pratique sous la direction de Kazohira NAKAMOTO, officier de police et fondateur du club de judo de cette école.

Exceptionnellement doué pour la pratique, le jeune ABBE est reçu au grade de ceinture noire, après seulement un an de pratique. Puis, dès l’année suivante, il est reçu au grade de 2ème dan. Sa progression est fulgurante, à 16 ans, il gagne le championnat de la Ligue des lycées de Tokushima. Kenshiro devient le plus jeune judoka (19 ans) jamais promu au grade 3ème dan, un honneur qu'il reçoit directement de Shohei HAMANO, instructeur du DAI NIPPON BUTOKU KAI.

Parmi 300 candidats, Kenshiro réussi les tests d'entrée du prestigieux Budo Senmon Gakko (ou Busen College) de Kyoto. Il fait partie des 20 jeunes artistes martiaux sélectionnés et intègre les programmes d'enseignement du Judo et du Kendo en 1934.

Il étudie l'art du sabre sous la direction de Kinnosuke OGAWA Shihan, 10ème dan de Kendo. En Judo, il se forme auprès du Maître Korei ISOGAI. Les résultats en tournois de Kenshiro sont exceptionnels dès sa première année, il devient alors le plus jeune 4ème dan de l’histoire du Judo.

Sa progression est constante, dans l'automne de sa deuxième année au Busen College, ABBE se voit attribuer le grade de 5ème Dan. Après avoir vaincu successivement 20 adversaires, il devient le plus jeune judoka détenteur de ce grade au Japon.

En mai 1936, Kenshiro remporte, dans la catégorie des 5ème dan, le tournoi regroupant tous les collèges du Japon. Il rencontre à cette occasion Masahiko KIMURA, considéré comme l'un des plus grands judokas de l'histoire. Kenshiro remporte le combat malgré la différence de poids (85 kg pour KIMURA contre 71 kg pour ABBE). A l'issue de leur affrontement, KIMURA témoigne avec "avoir combattu contre une ombre en essayant d'attraper le vent".

Après l'obtention de son diplôme d'enseignant, Kenshiro devient instructeur de Judo au collège de Busen, auprès de la police d'Osaka et dans un lycée de Kyoto. Il est promu au rang de 6ème dan par le DAI NIPPON BUTOKU KAI en 1937.

En juin, ABBE Sensei est enrôlé dans l'armée. Malgré son désir de continuer ses études à Busen, il rejoint le 43ème régiment d'infanterie de l'armée Japonaise Impériale, basé dans la province de Tokushima. Peu de temps après, il est affecté à une garnison dans le Toan-Sho, une province de Manchourie. Il y passe quatre longues années, continuant malgré tout la pratique de Kendo mais sans pouvoir étudier le Judo.

Libéré de son service en 1941, il revient à Kyoto et se marie avec Keiko. Par la suite, il est affecté à une unité d'entraînement dans la préfecture de Tokushima, où il étudie et enseigne l'art du jūkendō (baïonnette).

Alors âgé de 28 ans, Kenshiro est presque chauve et paraît bien plus âgé. Durant ses années de service, il a perdu une grande partie de sa condition physique et sa santé ne lui permet plus de pratiquer le Judo. Il doit alors travailler dur pour se refaire une condition physique et ainsi participer à de nouveaux tournois.

En 1945, Kenshiro ABBE fait la connaissance de Morihei UESHIBA au hasard d’un voyage en train ! Installé à côté de lui, Maître UESHIBA, âgé de 60 ans a cette époque, l’interpelle "est-ce que je vous connais ?", ne connaissant pas O Sensei, ABBE lui répond "je ne pense pas". "Si je suis sur que je vous connais, comment vous appelez-vous ?" » agacé par le vieil homme, ABBE se redresse et lui dit fièrement "tout le monde me connaît, je suis Kenshiro ABBE, champion de Judo du Japon". O Sensei sourit "ah, je savais bien que je vous avais déjà vu". "Bon vous pouvez vous tenir tranquille maintenant s’il vous plaît, je me rends à une compétition et j’ai besoin de me reposer un peu" demande ABBE. "Bien sur !" répond Maître UESHIBA, mais il continue à parler sans cesse jusqu'à ce que ABBE se redresse d’un coup et le menace "tiens-toi tranquille vieil homme, j’ai besoin de dormir". "Si je suis juste un vieil homme et que vous êtes un aussi grand champion de Judo, peut-être êtes-vous capable de me casser le doigt. Je me tiendrai tranquille si vous réussissez à me briser le petit doigt" lui dit Maître UESHIBA. Pensant pouvoir se débarrasser de lui facilement, ABBE attrape son doigt et le tort pour le casser… Mais il se retrouve projeté en l'air avant de retomber lourdement sur le plancher, le souffle coupé ! Abasourdi ABBE se relève et l’interroge "qui êtes-vous ?" "Je suis Morihei UESHIBA, le fondateur de l’Aïkido". Kenshiro s’incline et lui demande s’il peut venir étudier dans son dojo. O Sensei accepte et ABBE devient ainsi l’un de ses élèves.

ABBE Sensei est promu par le BUTOKU KAI au grade de 7ème Dan de Judo et de 6ème Dan de Kendo en 1946.

Après la fin de la guerre, les autorités américaines ferment le collège de Busen et le DAI NIPPON BUTOKU KAI.

En 1949, les arts martiaux sont à nouveau autorisés, Kenshiro est nommé instructeur en chef de Judo à la Police de Kyoto et à l’université Doshisha.

En 1951, il devient le rédacteur de Judo Shinbun, le magazine Japonais de Judo et le directeur de la ligue sociale de Judo. ABBE Sensei est également nommé arbitre officiel des championnats de police et des tournois nationaux du Japon.

En 1955, Maître ABBE, désormais 8ème Dan de judo et 6ème dan d'Aïkido, est invité au Royaume-Uni par la "London Judo Society (L.J.S.)". Il effectue la première démonstration d'Aïkido pendant les championnats nationaux de Judo au Royal Albert Hall de Londres. ABBE Sensei en nommé instructeur en chef de la L.J.S. mais après une série de désaccords, il décide de la quitter et de développer sa propre philosophie : le Kyushindo. Il fonde alors le Conseil International du Budo (I.B.C.).

A partir de 1956, il enseigne sa philosophie dans son dojo, situé derrière un pub dans le borough londonien de Hillingdon et affectueusement surnommé "the Hut". Son enseignement est rigoureux, ABBE Sensei n'hésite pas à corriger les mouvements avec un shinaï, rappelant aux élèves que "son anglais n'est pas très bon mais que son shinaï le parle couramment !".

En 1957, Maître ABBE reçoit une lettre de Morihei UESHIBA, lui annonçant que tous les moniteurs hors du Japon ont maintenant la permission d’enseigner l’Aïkido à qui désire l’apprendre. Il devient ainsi le premier maître à enseigner l’Aïkido au royaume-uni.

En 1958, il fonde, avec Masutaro OTANI, le British Judo Council (Conseil Britannique du Judo), le British Aïkido Council, le British Karaté Council, le British Kendo Council et le British Kyudo Council et devient le Président de l'International Budo Council. Il voyage au Royaume-Uni et dans le reste de l'Europe (France, Italie, Suède, Grèce) pour y introduire de nombreuses disciplines traditionnelles japonaises. En parallèle, ABBE Sensei invite des maîtres d'arts martiaux japonais au royaume uni, notamment ses amis Mitsusuke HARADA (6ème dan karate shotokan), Tadashi ABE (6ème dan d'aïkido) puis Masamichi NORO et Mutsuro NAKAZONO (Aïkido) par la suite.

En 1960, Kenshiro ABE est un maître de Budo célèbre. 8ème dan de Judo, 6ème dan d'Aïkido, 5ème dan de Karate, de Kyudo et de Jukendo ; plusieurs milliers de pratiquants suivent sa voie. Malheureusement ABBE Sensei est sévèrement blessé au cou lors d'un accident de voiture et se voit contraint de ralentir son activité.

En 1964, après neuf années passées au Royaume-Uni, il décide de rentrer au Japon pour participer aux Jeux Olympiques d'été de Tokyo, le Judo étant représenté pour la première fois. Il se rend chez Maître UESHIBA pour lui faire part des progrès de l'Aïkido au Royaume-Uni et lui demande d'envoyer un instructeur pour lui succéder. Kazuo CHIBA est envoyé au Royaume-uni en 1966 pour reprendre le flambeau.

Kenshiro ABBE retourne au Royaume-uni en 1969. Déçu par l'évolution du groupe qu'il avait crée quelques années plus tôt, il décide de reconstruire l'organisation avec l'aide de quelques anciens. Il nomme Masutaro OTANI comme successeur avant de partir séjourner en France et en Italie, avec son élève Armand BOTTON, jusqu’à son départ pour le Japon en juin 1971.

Le 17 novembre 1985, il subit un accident vasculaire cérébral lors d’une promenade à vélo ; conduit immédiatement à l’hôpital Seibu-Chichibu, il ne se réveillera plus.

Kenshiro ABBE s'éteint le 1er décembre 1985 à l’age de 69 ans.

 

Kenshiro ABBE était l'un des budokas les plus gradés au monde. Champion et compétiteur hors pair, il fut le plus jeune champion du Japon de Judo, à 18 ans, mais également le plus vieux, à 33 ans ! Professeur de Judo, il fut profondément influencé par la philosophie de ses maitres de Budo, développant sa propre vision des arts martiaux : le Kyushindo. Pionnier de l'Aïkido Européen, il fut également le premier maître à enseigner le Kendo, le Karaté, le Kyudo, le Jukendo, le Iaido, le Yarido et le Naginatado au Royaume-Uni. ABBE Sensei fut le professeur de nombreux haut-gradés britanniques et européens, dont Kenneth WILLIAMS (7ème dan), Henry ELLIS (shihan 6ème dan), Derek EASTMAN (Shihan 6ème dan), Hydan FOSTER (7ème dan), Masutaro OTANI (8ème dan), Reg BLEAKMAN (5ème dan), Ralph REYNOLDS (shihan), Bill SMITH (shihan 6ème dan), Arnold DAVIES (shihan), Bill WOODS (8ème dan de Judo), Armand BOTTON, Elio LAMAGNA, ou encore Cesare BARIOLI.

 

 

LIENS :

Biographies  : Lien 1(Ang) - Lien 2 (Ang) - Lien 3 (Fra) - Lien 4 (Fra) - Lien 5 (Ang) - Lien 6 (Ang) - Lien 7 (Ang) - Lien 8 (Ang)Lien 9 (Ang)Lien 10 (Ang) - Lien 11 (Ang) - Lien 12 (Ang)Lien 13 (Ita)

Articles : Lien 1 (Fra) - Lien 2 (Ang) - Lien 3 (Ang) - Lien 4 (Ang) - Lien 5 (Ang) - Lien 6 (Ang)Lien 7 (Ita)  

Galerie vidéos

 

 

 

joomla template gratuitjoomla free templates
2018  Aikido Club de Montarnaud  globbers joomla template